Face à Face I et II

Face à Face I

2014 – 10′
Flûtiste: Marilène Provencher-Leduc
Percussioniste : Matthias Soly-Letartre
Mise en scène et composition : Charles Quevillon

Face à face I  fait voir et entendre deux performances qui s’entremêlent.
La première utilise un instrument unique : une tige de métal filetée. Elle est suspendue et toute l’action tourne autour d’elle. Elle apparaît comme l’objet d’un rituel. Les variations sonores sont le résultat des différents matériaux utilisés pour la faire résonner. Ces matières font référence à des mondes de matières variées. Ils apparaissent dans leur ordre de dureté : le bois (végétal), l’os (animal), la roche (minéral) et le métal (humain).
La deuxième performance est très virtuose, étant donné les exigences rassemblées de toutes les actions faites par la flûtiste.  Pour la reproduire, il faut savoir jouer de la flûte amérindienne. Deuxièmement, il faut avoir une très bonne habileté à chanter et jouer en même temps. Troisièmement, il faut être capable de sauter tout en jouant de la flûte. Finalement, il faut une bonne forme physique pour soutenir l’intensité jusqu’à la fin.
Partition de Face à Face I

Face à face II

2014 – 10′
Composition : Charles Quevillon
Interprétation : Fredéric Demers

Cette série d’œuvres explore un processus où la création de l’œuvre se fait sans partition, face à face avec l’instrumentiste en studio. La réalisation de cette œuvre s’est donc faite dans une proche collaboration avec le trompettiste Frédéric Demers. L’inspiration principale provient de l’histoire de la trompette. En effet, durant le processus, nous nous sommes beaucoup questionnés sur l’origine de la trompette et de son mode de production sonore.
Les trois trompettes utilisées (trompette tibétaine, trompette naturelle et flugelhorn)  font référence à des étapes marquantes de l’évolution de l’organologie de la trompette.
Partition de Face à face II

 

Publicités